RECHERCHE

Hopital

Nouvelles des recherches en leucémie aiguë à l’HMR en 2020 et perspectives pour 2021

Une excellente nouvelle! En octobre 2019, l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) a été désigné Institut d’hémato-oncologie et de thérapie cellulaire en reconnaissance de son expertise reconnue internationalement dans le domaine des soins aux patients atteints de cancers hématologiques, de l’enseignement et de la recherche dans ce domaine (https://ciusss-estmtl.gouv.qc.ca/actualite/lhmr-designe-comme-institut-dhemato-oncologie-et-de-therapie-cellulaire).

En 2020, les cliniciens-chercheurs du programme de leucémie aiguë de l’HMR ont poursuivi leur participation à deux importantes études cliniques. Une de ces études (ALC4, ECOG E1910) évalue un anticorps thérapeutique, le Blinatumomab, qui cible les cellules de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) B, en combinaison avec la chimiothérapie. Une autre étude de phase 3 a pour objectif de comparer le Ponatinib, un inhibiteur de tyrosine kinase, à l’Imatinib avec une chimiothérapie d’intensité réduite dans un sous-groupe génétique à haut risque de LAL. De plus, nous avons participé à une importante étude dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë (LMA) avec une thérapie combinée incluant un agent prometteur, le Venetoclax, chez les patients non éligibles à une thérapie intensive. Les résultats de cette étude ont été publiés récemment dans la revue Blood (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32219442/). Dans la LMA en rechute, une étude à laquelle nous participions, qui évaluait l’efficacité du Gilteritinib, un inhibiteur d’une mutation dans un gène appelé FLT3 a été complétée. Ce médicament est maintenant approuvé par Santé Canada (https://www.astellas.com/ca/fr/news/1141) et il est disponible pour nos patients atteints de ces leucémies agressives qui sont en rechute.

Notre équipe de recherche Leucegene (https://leucegene.ca/) poursuit ses travaux dans les domaines de la génomique et la thérapeutique des LMA. En 2020, nous avons décrit dans la population québécoise, une fréquence élevée de mutations dans un gène nommé RUNX1 qui prédisposent à la LMA (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32315381/). De plus, nous avons caractérisé les anomalies génétiques des patients avec LMA qui répondent bien au Venetoclax (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31300747/)

Enfin, grâce à une importante subvention obtenue en octobre 2020 (https://www.fondationhmr.ca/fr/nouvelles/banque-de-cellules-leucemiques-600-000-pour-lutter-contre-les-leucemies-pediatriques/), la Banque de cellules leucémiques du Québec débutera en 2021 un programme de mise en banque et analyse génétique des échantillons d’enfants et de jeunes adultes atteints de LMA à haut risque. L’objectif principal de ce programme est de développer de nouveaux traitements plus efficaces et moins toxiques pour ces patients.

Les dons amassés par le Fonds Antoine Loranger permettront à l’équipe de l’HMR d’offrir aux patients atteints de leucémie aiguë, la possibilité de participer à des études novatrices afin d’améliorer leur survie. En mon nom personnel et au nom de toute notre équipe, je vous remercie sincèrement pour votre soutien à cette importante cause.

Josée Hébert MD, FRCPC
Hématologue, Clinicienne-chercheure
Programme de leucémie, Hôpital Maisonneuve-Rosemont
Professeure titulaire de médecine, Université de Montréal
Titulaire de la chaire de recherche Industrielle-Alliance en leucémie, Université de Montréal

Le 12 septembre 2019

Pour en savoir plus sur la Recherche du Dre Hébert faite en 2018-2019, cliquez ici!

Pour en savoir plus sur la Recherche du Dre Hébert faite en 2017-2018, cliquez ici!

Pour en savoir plus sur la Recherche du Dre Hébert faite en 2013, cliquez ici!

Pour en savoir plus sur la Recherche du Dre Hébert faite en 2014, cliquez ici!

Pour en savoir plus sur la Recherche du Dre Hébert faite en 2015/2016, cliquez ici!

%d blogueueurs aiment cette page :